Comportement dynamique

C++ | Boost -- Développement

Introduction

Cet article va s’appuyer sur un problème concret pour montrer la mise en place d’une sélection dynamique de comportement. Un autre objectif sera d’illustrer l’assemblage de divers composants, principalement issus de boost, pour répondre à un problème plus complexe.

Les bibliothèques de boost utilisées sont : container, functional, mpl, phoenix et variant. Chacune de ces bibliothèques répond à un problème bien précis, si bien que l’essentiel du travail sera de les assembler sans se soucier des problématiques techniques inhérentes au langage.

Le problème que j’ai choisi est assez classique, comment gérer de manière homogène plusieurs formes géométriques et déterminer les collisions avec divers algorithmes ? Ce problème est surtout un prétexte, je ne vais ni soutenir qu’il est utile dans une situation quelconque, ni qu’il est le plus efficace possible.

View original post 907 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s